Fêter Noël en Angleterre

Noël ou Christmas est une très grande fête en Angleterre, plus qu’en France on retrouve un esprit très festif avec des décorations un peu partout. Il n’est pas rare de croiser des chorales au coin d’une rue qui chantent des comptines de Noël. Cette fête a gardé son caractère religieux mais il c’est un événement ouvert à tous, croyants ou non.

A l’inverse de la France, L’Angleterre n’a pas de fête nationale comme le 14 juillet et c’est pour cela que Noël est événement véritablement incontournable. C’est à ce moment que la reine prend la parole et s’adresse à la nation en délivrant ses voeux et son message au peuple britannique. Cette tradition remonte au roi Georges V qui fit la première allocution à la radio en 1932.

Les anglais sont très attachés aux traditions autour de Noël et il y en a plusieurs très importantes !

Les Christmas cards

Elles lancent véritablement l’esprit de Noël, on retrouve les traces des premières Christmas cards au début du 19e siècle au Royaume-Uni avec l’arrivée du timbre poste. Celui-ci participa grandement via la croissance du courrier à l’essor des cartes de Noël. Depuis on les retrouve dans les magasins dès le mois de septembre.

Les britanniques sont les plus importants consommateurs de carte au monde, on compte plus d’un million de cartes envoyées chaque année. Cela peut paraître fou pour nous français mais en général chaque anglais reçoit une trentaine de cartes à Noël. On peut par la suite les accrocher à l’aide d’une ficelle au mur pour agrémenter la décoration festive de cette fin d’année. Les britanniques qui sont très attachés aux oeuvres caritatives comme Oxfam les achètent à celles-ci par paquet pour contribuer à aider les plus démunis.

Le Christmas tree

Originaire d’Allemagne la tradition d’avoir un sapin à Noël remonte au 18e siècle. C’est le prince germanique Albert mari de la reine Victoria qui a notamment participé à sa venue en Angleterre. Le sapin est depuis très important au Royaume-Uni, il s’achète dès le mois de novembre et on le retrouve dans chaque foyer mais aussi dans l’espace public.

On le décore en famille à l’aide de guirlandes, de houx et bien sûr de l’étoile du berger à son sommet ! Il est généralement accompagné des chaussettes rouges qu’on place au dessus de la cheminée dans l’attente du passage du père Noël et des cadeaux.

On peut également tapisser les murs de décorations avec des guirlandes lumineuses dans le salon en suivant sa créativité !

Les chants de Noël

Le 24 décembre n’est pas fêté de la même manière en Angleterre. Ce jour férié est dédié aux derniers préparatifs comme le repas. C’est pendant cette journée qu’on retrouve les « Christmas Caroles » dans les rues et devant les maisons.

Ces chorales constituées d’enfants chantent des célèbres chants de Noël. Il est coutume de leur donner des bonbons ou un petit cadeau. On retrouve des chansons centenaires comme « A Great and Mighty Wonder » ou encore « Angels from the Realms of Glory ». Il est aussi possible d’assister à des concerts dans les églises lors offices qui sont appelées « Carols by Candlenight ».

Un cadeau pour le Père Noël & ses amis 

Après les chants, les enfants rentrent à la maison pour faire des petites tourtes sucées aux raisins secs nommées mince pies ou Christmas pies.

Ils vont ensuite les mettre sous le sapin avec un verre de Porto ou de Sherry pour réchauffer le Père Noël lors de son passage. Il ne faut pas oublier les rennes il est donc d’usage à déposer également des carottes comme encas pour les braves bêtes !

Le 25 décembre

Noël est enfin là ! Les enfants se réveillent tôt et se précipitent sous le sapin pour découvrir les cadeaux délivrés pendant la nuit par Santa. Il est coutume par la suite de passer du temps en famille, d’aller à la messe ou faire des jeux de société.

Vers 13h il est temps de passer à table afin de déguster le repas ! Il est généralement constitué d’une oie ou d’une dinde avec des saucisses, des choux de Bruxelles et de la fameuse sauce gravy. Lors de la dégustation on peut ouvrir les « Christmas crackers », ce sont de petits cadeaux emballés qui émettent un bruit de pétard quand on tire des deux extrémités. Ils contiennent également un chapeau en papier que porte chaque convive pendant le reste du déjeuner.

« St Stephen’s Day » ou « Boxing Day » 

Le 26 décembre est une journée particulière pour les britanniques, elle remonte à 1871. Depuis il est coutume de disposer une boite à destination des personnes les plus démunis le jour de Noël dans les églises pour y glisser des cadeaux et de les donner le lendemain.

On pense aussi aux personnes fortunées qui disposaient à l’époque de personnels de maison et qui leur donner un jour de congé le lendemain de Noël. Avant le départ des employés vers leurs familles, le maître de maison y glisser les restes du repas de Noël dans un boite afin de partager les victuailles en famille.

Vous êtes maintenant fin prêt pour passer Noël en Angleterre comme il se doit  !

L’uniforme dans les internats anglais

Si vous souhaitez envoyer votre enfant poursuivre ses études dans un internat anglais il est important de connaître l’uniforme en vigueur dans l’école où il se rendra pendant son immersion académique.

L’uniforme dans les internats anglais

Un héritage historique 

Les internats britanniques perpétuent depuis des centaines d’années la tradition du port de l’uniforme pour ses élèves. Plus qu’un simple habit, l’uniforme est un élément très important dans les institutions scolaires, ils reflètent les couleurs et les valeurs de l’école.

Le porter est aussi un moyen pour l’établissement d’effacer les différences entre les élèves afin qu’ils ne forment qu’un seul groupe unique et soudé.

Historiquement, on retrouve les premières traces de l’uniforme dans les écoles anglaises dès le 16e siècle. Ils étaient à la base pour les enfants placés dans des institutions publiques ou religieuses. Puis petit à petit, l’uniforme est devenu le moyen de gommer les distinctions sociales et ethniques qui peuvent exister entre les enfants. A partir du 19e siècle on le retrouve dans les écoles publiques britanniques.

L’uniforme dans les internats anglais

Désormais, la très grande majorité des écoles britanniques appliquent l’uniforme dès les petites classes jusqu’aux études secondaires.

Un comportement exemplaire

Les élèves doivent en prendre grand soin et toujours bien se comporter lorsque ils le portent car ils représentent leur établissement. Ils sont de vrais ambassadeurs et doivent véhiculer des valeurs positives et respectueuses. Comme dans Harry Potter, l’uniforme peut être différent au sein même de l’école en fonction des houses où l’élève réside.

L’uniforme dans les internats anglais

L’uniforme présente différents avantages comme le fait d’effacer les signes de richesse entre les élèves qui peuvent parfois exclure certains enfants qui n’ont pas les derniers vêtements à la mode. Les écoliers par ce biais vont plus se concentrer sur la personnalité de leur camarade que sur son apparence physique.

De plus, ils vont plus facilement aller vers l’autre et ne vont pas uniquement juger leur voisin par le prisme matériel et physique. C’est également un formidable moyen de fédérer les enfants au sein d’un établissement et de dégager un sentiment d’appartenance très fort pour son internat.

L’uniforme dans les internats anglais

On peut souligner que certaines écoles britanniques ont le même uniforme depuis 400 ans et que ces habits forgent le respect et l’admiration.

L’uniforme propre à chaque internat

Avant le départ de votre enfant pour son immersion dans un internat britannique il faudra préparer son uniforme avec Little British Schools et l’école mais aussi via ce site spécialisé https://www.schoolblazer.com/ afin d’avoir l’ensemble des vêtements le jour J !

Toutefois, certaines écoles peuvent fournir un uniforme de seconde main ou le prêter en cas de court séjour. Il faut garder à l’esprit que chaque école dispose d’un uniforme unique avec le blason de l’établissement à adapter lors de ses activités.

L’uniforme classique se compose généralement d’un blazer qui est une veste élégante de couleur sombre arborée de l’écusson de l’établissement. Il est accompagné par une chemise (shirt), d’un pull (jumper) et d’une cravate (tie) aux couleurs de l’école.

L’uniforme dans les internats anglais

Les garçons portent un pantalon de couleur sombre qui varie en fonction des écoles, cela peut être du noir, gris, bleu ou bleu marine.

Pour les filles, cela peut varier en fonction des écoles, elles peuvent porter soit un pantalon soit une jupe de couleur sombre avec des collants.

Vous aurez également besoin d’une tenue pour le sport, chaque école décide de celle-ci, il faut voir avec l’établissement avant le départ de votre enfant. Généralement tout comme l’uniforme scolaire il existe une tenue unique aux couleurs de l’école pour la pratique des activités sportives.

Little British Schools vous accompagne tout au long du processus lors du choix de l’uniforme de votre enfant et nous sommes là pour répondre à toutes vos questions !

Découvrez les origines d’Halloween

La fête d’Halloween est célébrée le 31 octobre veille de la Toussaint, c’est à l’origine une très vielle fête Celtique qui marquée la fin de l’année, elle était appelée fête de la Samain. Il y a plus de trois mille ans le calendrier prenait fin le 31 octobre et non comme aujourd’hui le 31 janvier. Elle trouve donc son origine en Irlande mais on retrouve aussi les traces d’une fête équivalente en Gaulle à la même époque avec la fête de Samonios. Sous le contrôle des druides, les habitants des villages rendaient hommage aux disparus à travers diverses célébrations. Lors de cette nuit, par peur des fantômes, les celtes s’habillaient avec des costumes horrifiques pour faire fuir les mauvais esprits qui pouvaient venir les hanter.

Découvrez les origines d’Halloween Samain

Cette fête païenne a peu à peu été reprise par la religion catholique. C’est au 9e siècle que les religieux décidèrent de célébrer la Toussaint, littéralement « Tous les saints » à la date du 1er novembre. A la veille de la Toussaint, on décida de fêter le « All Hallows Eve » qui se transforma peu à peu en Halloween.

Découvrez les origines d’Halloween Toussaint

Un conte irlandais

Halloween ne serait pas cette fête si populaire dans les pays anglo-saxons sans la légende irlandaise de « Jack O’Lantern ». Stingy  Jack de son vrai nom était un personnage très sombre et un ivrogne notoire qui écumait les pubs. Immensément riche, il n’avait cure de son prochain et vivait dans l’excès et dans le vice.

Découvrez les origines d’Halloween Jack Stingly

Un jour, le 31 octobre, fête de la Samain, la veille de la fête de la Toussaint, comme à son habitude au pub, il rencontra Satan qui voulait luit prendre son âme. Rusé celui-ci arriva à retourner la situation et à faire un pacte avec le diable qui s’engagea à lui donner 10 années de sursis avant de revenir l’emporter aux enfers. 10 ans plus tard, Satan revient comme convenu mais Jack arriva encore une dernière fois à le tromper. Le Diable fut donc contraint d’accepter le nouveau pacte pour retrouver sa liberté en échange de la promesse de ne jamais prendre l’âme de Jack.

Le jour de sa mort, Jack vit les portes du paradis qui restèrent closes, il se dirigea donc vers les ténèbres de l’enfer afin de payer pour ses abus et ses mauvaises actions sur Terre. Mais là, Satan lui rappela son pacte et sa promesse de ne jamais emporter l’âme de Jack. Bloqué entre les deux mondes, celui des vivants et des morts, le diable lui donna alors du charbon qu’il avait sorti du feu de l’enfer pour s’éclairer dans les ténèbres où il était bloqué. Jack prit alors son charbon dans un navet évidé pour s’éclairer à la recherche de sa rédemption. Depuis Jack réapparaitrait à la veille de la Toussaint le jour de la Samain.

Découvrez les origines d’Halloween enfants

Ce navet laissa peu à peu la place à la citrouille notamment aux Etats-Unis où elle est courante et plus répandue que le navet. La Jack O’Lantern est aujourd’hui le symbole de cette fête qui est célébrée à travers le monde !

John Lennon : Vie et disparition d’un mythe

John Lennon, le charismatique chanteur des Beatles aurait eu 78 ans aujourd’hui, il a malheureusement été assassiné par Mark David Chapman le 8 décembre 1980 à New-York.

Après avoir parlé d’un acte de folie pure, l’assassin expliquera par la suite que John Lennon était un traitre qui avait trompé ses idéaux et sa philosophie par les gains conséquents liés à ses textes et ses chansons. On apprendra par la suite que Chapman était un fan inconditionnel du chanteur et qu’il avait le jour même de l’assassinat réussi à obtenir une dédicace de son album plus tôt dans la journée.

John Winston Lennon de son nom de naissance est né à Liverpool en 1940, après un parcours scolaire compliqué, il s’oriente vers les arts et la musique. Il intègre la Liverpool College of Art en 1957, sa vie bascule avec sa rencontre avec Paul Mc Cartney. Lenon résume sa rencontre ainsi « C’est à partir du jour où j’ai rencontré Paul que les choses se sont mises à avancer ».

C’est d’ailleurs lui qui convint Lennon de prendre son ami Georges Harrisson dans le groupe et c’est en 1960 « The Silver Beetles » deviennent « The Beatles ». Suivra en 1961 l’arrivée de Ringo Starr qui remplacera le batteur originel Pete Best.

Après de multiples refus de maisons de disques, c’est finalement Georges Martin de chez Parlophone qui va leur faire confiance, c’est ainsi que paraît le premier single du groupe Love Me Do en 1962. En février 1963 c’est la sortie de l’album intitulé «Please Please Me » et le début du succès planétaire de ce groupe universel !

Après avoir vendu des millions de disques à travers le monde, fait des concerts regroupant des dizaines de milliers de personnes et écrit des dizaines de chansons à succès, le groupe se sépare en 1970. En cause, la guerre des égos qui fait rage entre Lennon et Mc Cartney qui se bagarrent le leadership du groupe. Lennon continue alors sa carrière solo entamée en 1968 avec sa femme Yoko Ono comme source d’inspiration.

John Lennon se retire progressivement de la scène pour s’occuper de son second fils Sean, jusqu’à la préparation et à la sortie de son album Double Fantasy en novembre 1980, soit un mois avant son assassinat.

John Lennon restera à jamais comme l’un des auteurs compositeurs les plus doués du Rock’n Roll comme avec son titre « Imagine » qui est l’un des plus gros tubes de l’histoire de la musique. On gardera également en mémoire son militantisme et ses prises de position pacifistes notamment contre la guerre du Vietnam.

Happy birthday John !

Les petites et grandes histoires de l’Angleterre

Effectuer sa scolarité en Angleterre ou bien faire une immersion académique / séjour linguistique au cœur d’un internat britannique au Royaume-Uni est l’opportunité de découvrir la culture anglaise ainsi que ses petites et ses grandes histoires.

Des corbeaux royaux

Depuis des siècles, la Tour de Londres est habitée par des sujets plutôt originaux. C’est sous le règne de Charles II au XVIIe siècle que le roi d’Angleterre a décrété que la Tour devait être gardée par six corbeaux afin qu’ils soient les garants de la sureté de la ville contre d’éventuelles catastrophes. Cette tradition a perduré depuis à l’exception du bombardement de Londres et du Blitz pendant la Seconde Guerre mondiale où les corbeaux furent tués par le souffle des explosions.

Découvrez les petites et grandes histoires du Royaume-uni

Après cet épisode, c’est en 1946 que la tour à rouvert au public et on peut apercevoir depuis sans discontinue ces volatiles, fidèles gardiens du lieu qui abrite les joyaux de la couronne. Tout comme des soldats, ils doivent prêter serment et fidélité à son Altesse Royale et peuvent être démis de leurs fonctions en cas de mauvais comportement.

Si vous avez la chance de les croiser vous pourrez constater qu’ils volent très peu. En effet, pour éviter qu’ils ne prennent la poudre d’escampette, leurs ailes ont été taillées, ils se déplacent ainsi principalement au sein de la forteresse

Découvrez les petites et grandes histoires du Royaume-uni

Autre anecdote, les corbeaux ont tous un prénom et un suivi médical effectué par le maitre des corbeaux appelé « Ravenmaster » ce qui leur confère une longévité exceptionnelle comme avec le doyen des corbeaux Jim Crow qui est mort à l’âge canonique de 43 ans. Aujourd’hui les hôtes de la Tour se nomment, Harris, Gripp, Rocky, Erin, Poppy et Merlina.

Des Sheriffs à la peau dure

En Angleterre et au Pays de Galle, les hauts sheriffs représentent les intérêts de la reine et de la couronne dans chacun des comtés du royaume. Cette tradition est très vielle et il faut remonter au 10e siècle pour retrouver les premiers sheriffs. Ce titre est la contraction du mot shire qui veut dire comté et reeve qui signifie la paix.

Découvrez les petites et grandes histoires du Royaume-uni

Depuis plusieurs siècles la reine les choisit pendant la cérémonie de l’épinglage. Avec l’aide d’une longue aiguille en argent elle pique le nom des heureux élus sur une liste établie. Pour comprendre cette coutume il faut remonter au règne de la reine Elizabeth I en 1558 qui était en pleine séance de couture avec ses dames de compagnie. Prise au dépourvu pour choisir les sheriffs, elle a donc dû par manque d’encre établir la liste avec les moyens du bord et donc une aiguille.

Une devise bien française

C’est en 1066 que le roi Guillaume le Conquérant, Duc de Normandie imposa en Angleterre le français comme langue officielle du royaume. Bien entendu, la population locale continua de parler anglais et c’est vers 1300 que l’anglais fut de nouveau en odeur de sainteté. Pour autant, c’est le roi Henri V qui a en 1413 introduit la devise française « Dieu et mon droit » et qu’on retrouve depuis sur l’emblème de la famille royale britannique.

Découvrez les petites et grandes histoires du Royaume-uni

On retrouve également la devise française « Honni soit qui mal y pense » pour l’Ordre de la Jarretière qui est la décoration la plus noble et la plus prestigieuse de la chevalerie britannique. C’était donc l’entente cordiale avant l’heure du moins au niveau linguistique !

Etudier dans un internat anglais

L’immersion académique dans un internat ou boarding school britannique est une expérience linguistique qui a plusieurs bienfaits par rapport aux séjours linguistiques classiques. C’est tout d’abord un formidable moyen de s’imprégner de la culture anglaise et d’améliorer sa maitrise de la langue. A travers une immersion en internat l’élève va évoluer aux cotés de camarades anglais et perfectionner sa locution, son vocabulaire et sa compréhension.

Vivez une expérience linguistique dans un internat anglais

Depuis des siècles, l’Angleterre est une terre d’éducation et d’accueil pour les étudiants du monde. C’est avec cet héritage que les boarding schools intègrent chaque année des élèves venant d’horizons différents. Les progrès dans le perfectionnement de la langue sont plus rapides en boarding school, la plupart des écoles proposent pour leurs écoliers des cours d’anglais supplémentaires et un suivi personnalisé.

Etudier dans un internat britannique

Les internats anglais sont considérés comme la meilleure passerelle pour intégrer par la suite des universités prestigieuses comme Cambridge ou Oxford. Ici, on pousse les élèves à être autonomes et indépendants, à prendre confiance en soi et à cultiver son esprit. Les professeurs accompagnent les étudiants dans leur éducation et sont toujours disponibles sur le plan scolaire ou même personnel. C’est grâce à cela qu’il existe une relation privilégiée entre eux à l’inverse parfois de la France ou le professeur est uniquement présent pour distiller le savoir.

Etudier en internat britannique en Angleterre

En Angleterre, l’éducation est bien entendu concentrée sur les matières classiques comme la littérature, la géographie ou encore les matières scientifiques mais aussi sur les activités extrascolaires. Chaque internat propose une multitude d’activités sportives, culturelles et artistiques comme le cricket, le rugby, le théâtre ou encore la cuisine. L’élève peut rejoindre un club de son école selon ses centres d’intérêts et ainsi profiter pleinement de son expérience pendant son immersion en boarding school. Nos internats partenaires se situent en pleine nature et disposent d’infrastructures impressionnantes pour exercer avec passion son sport favori dans un environnement privilégié.

Intégrer un internat britannique en Angleterre

En suivant un trimestre, une année ou plus dans un internat anglais c’est aussi l’opportunité de se familiariser avec le système éducatif britannique et de se préparer à un intégrer dans un second temps une université de renom. C’est également un tremplin pour sa future vie active. En effet, une expérience à l’étranger est un véritable atout dans une société ouverte à l’international.

Etudier dans un collège ou internat britannique

Il est tout à fait possible d’intégrer un internat britannique pendant l’année scolaire, il faut pour cela se renseigner en amont avec l’établissement français où est scolarisé votre enfant. Par la suite, nous vous accompagnons selon votre projet linguistique en élaborant ensemble une immersion adaptée.

Découvrez plus d’informations sur nos internats partenaires en cliquant ici. 

Comment bien préparer la rentrée scolaire

Comme chaque année, la fin des grandes vacances est un moment délicat pour les enfants et plus spécifiquement la préparation pour la rentrée prochaine. Entre excitation et fébrilité, il vaut mieux bien se préparer  afin de rien n’oublier et d’être fin prêt pour le grand jour !

Tout d’abord il est important de faire comprendre à l’enfant qu’il n’est bientôt plus en vacances et il faut donc changer le rythme de vie qui était de rigueur pendant les congés.

Pour cela, il faudra éviter les activités stressantes ou perturbantes qui peuvent exciter l’enfant avant de reprendre l’école. Vous pouvez par exemple essayer de moins l’exposer aux différents écrans de votre foyer comme la télévision, la tablette ou encore le smartphone afin de privilégier d’autres occupations.

Comment bien préparer la rentrée scolaire

Pendant la journée, optez pour une activité sportive afin qu’il se dépense et se sente bien. Vous pouvez aussi organiser une sortie culturelle pour le stimuler intellectuellement et favoriser sa curiosité. Le plus important est de modifier le rythme qui prévalait pendant les vacances et amener son enfant pas à pas vers une période plus calme et plus sereine.

Comment bien préparer la rentrée scolaire

Les siestes et les moments de repos sont très importants à cette période de l’année, c’est le moment idéal pour l’initier au yoga et à la relaxation. Cette activité accessible à partir de l’âge de trois ans permet de nombreux bienfaits pour l’enfant au niveau de la décontraction mais aussi de vivre ensemble un instant de joie et de partage.

Pensez à la musique classique pour l’équilibre et le repos, cette musique est intéressante pour le développement cognitif de l’enfant. Elle permet aussi d’initier son éveil musical et de poursuivre le développement cérébral.

A l’approche de la rentrée, avancez l’heure du coucher afin que votre enfant prenne un rythme adapté à l’école et qu’il soit bien reposer, c’est essentiel ! Accompagnez le au lit pour lui lire des histoires et passer un peu de temps ensemble. Il est important de montrer l’exemple, pour cela, la maison doit être calme pour suivre ce nouveau mouvement dans l’harmonie.Comment bien préparer la rentrée scolaire

A partir du CP, les enfants doivent avoir leur propre fourniture scolaire, pour cela vous pouvez les faire participer à l’achat et au choix de leur matériel. Avec cette initiative, ils vont se sentir impliqués mais aussi responsabilisés.

N’oubliez pas, le plus important est d’être détendu et reposé pour bien commencer cette nouvelle aventure et de ne surtout pas communiquer le moindre stress à votre enfant !

Comment bien préparer la rentrée scolaire

Bon courage à tous, Little British Schools vous souhaite une très bonne rentrée !

Quels auteurs britanniques pour cet été?

Pour découvrir la culture anglaise rien ne vaut un séjour sur le territoire pour saisir la société britannique et pour explorer ce pays si particulier. La lecture est aussi un excellent moyen de se rapprocher de cette île et de cette civilisation à travers ses auteurs.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

De Shakespeare à Harry Potter en passant par Tolkien l’univers littéraire britannique est vaste et offre une multitude de possibilités pour s’évader et découvrir plusieurs genres. Cette littérature regorge d’auteurs et de romans pour un voyage littéraire estival !

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

Commençons notre immersion par William Shakespeare qui est considéré comme l’un des auteurs majeurs au Royaume-Uni. Reconnu comme un dramaturge à succès on lui doit notamment Roméo et Juliette en 1596 et Hamlet en 1602 qui sont des pièces qui ont rapidement connu un triomphe. Si vous souhaitez vous plonger dans l’écriture classique, William Shakespeare est la porte d’entrée royale pour explorer les belles-lettres !

Plus contemporaine, l’œuvre d’Harry Potter de J.K Rowling est constituée de sept romans qui ont pris fin en 2007. Véritable phénomène dans les librairies, Harry Potter appartient au genre fantasy et a captivé des centaines de milliers de lecteurs à travers le monde.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

L’histoire met en scène les aventures d’un jeune sorcier et ses amis dans l’Angleterre des années 90. La saga débute à l’intégration d’Harry Potter à Poudlard, une école de magie jusqu’à la lutte avec son ultime ennemi Lord Voldmemort, un personnage à la recherche de l’immortalité et au pouvoir suprême.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

Cette série au succès planétaire s’inspire directement du folklore britannique et des contes pour enfants. Egalement adaptée au cinéma à travers plusieurs films, Harry Potter est le plus gros best-seller de la littérature britannique !

Si vous aimez le monde des trolls et des elfes alors les œuvres de Tolkien sont faites pour vous. Il a écrit des aventures mythiques comme avec Bilbo le Hobbit ou encore Le Seigneur de l’anneau mettant en scène Frodon, un jeune hobbit.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

Dans cette œuvre, ce jeune homme aura pour mission de détruire l’anneau unique recherché par le diabolique Sauron qui en a besoin pour prendre le pouvoir sur les différents territoires. JRR Tolkien est considéré pour beaucoup de lecteurs mais aussi d’auteurs comme un génie de l’écriture et créateur d’univers multiples. Pour cela, il a créé plusieurs langues et une galaxie complexe autour de ses romans qui donnent à ses créations un caractère unique et inégalable. Amoureux de l’Angleterre, de sa campagne, de ses paysages Tolkien n’aime pas particulièrement les voyages, il préfère laisser son esprit à vagabonder à des rêveries et à des créations extravagantes.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

Père et pionnier d’un nouveau genre, Tolkien était un écrivain visionnaire à l’esprit fécond. Ces livres sont faciles d’accès et parfaits pour une lecture pour les beaux jours, personnellement je vous recommande de commencer par Bilbo.

Si vous voulez couper tout contact avec le monde extérieur pour profiter pleinement de votre repos sur une île déserte, l’œuvre à lire est un classique de la littérature britannique ! Robinson Crusoé est une œuvre singulière de Daniel Defoe. Publiée en 1719, elle a captivé des générations d’explorateurs et de marins.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

L’histoire est la suivante ; Robinson, jeune homme issu de York ville du nord de l’Angleterre décide de partir à l’aventure sur un bateau contre l’avis de ses parents. Après plusieurs péripéties dont une fameuse tempête, il va atterrir seul sur une île apparemment déserte.

Quels auteurs britanniques pour cet été ?

Il va devoir faire preuve de patience et d’ingéniosité pour continuer à croire à sa rédemption. Roman pionnier dans ce style, on considère Robinson Crusoé comme le premier roman d’aventures britannique !

Pour aller plus loin, découvrez les 100 meilleurs romans britanniques en cliquant ici !

Bonne lecture !

Les avantages inédits de la reine d’Angleterre

La Reine Elizabeth II a fêté ses 92 ans au début du mois autour d’une grande parade militaire et d’une prestigieuse réception à Buckingham Palace. Véritable figure de la monarchie dans le monde, elle est la doyenne des monarques encore sur le trône et a célébré l’année dernière son jubilé de saphir qui marque ses 65 ans de règne.

Elle passe progressivement le pouvoir à son fils le Prince Charles, qui à l’âge de 69 ans va découvrir les devoirs et obligations de cette fonction royale.

On le sait moins mais la reine outre son rôle de chef de l’église anglicane et de souveraine de plus de 15 pays du Commonwealth dispose d’avantages plus étranges.

La reine des animaux

Les pouvoirs inédits de la reine d'Angleterre

En effet, depuis 1324, Elizabeth II est la propriétaire de plusieurs variétés de poissons et de mammifères comme le dauphin, l’esturgeon ou encore la baleine. Elle a donc le pouvoir de vie et de mort sur ces animaux situés dans un périmètre de 5 kilomètres autour des côtes du royaume. Il faut donc son autorisation pour pêcher ces variétés mais rassurez-vous, il arrive rarement que la reine vienne réclamer sa part !

Les pouvoirs inédits de la reine d'Angleterre

L’autre pouvoir étonnant est sa mainmise sur les 88 cygnes navigant sur la Tamise. Cette tradition remonte à 1482 et au roi Edward IV qui à l’époque apprécier ces volatiles qui étaient des plats qu’on pouvait déguster à la cour d’Angleterre. Depuis, on assiste chaque année à la cérémonie du cygne qui vise à faire un recensement de la population. C’est une vraie fête populaire où la population peut venir à la rencontre de ces oiseaux royaux.

Des passe-droits exceptionnels

En sa qualité de reine, la reine Elizabeth II dispose de quelques concessions administratives pour lui faciliter la vie. Elle voyage par exemple sans passeport et n’a pas besoin de permis de conduire. De plus, ses voitures personnelles n’ont pas de plaques d’immatriculations. Un vrai traitement royal !

Les pouvoirs inédits de la reine d'Angleterre

Garante du peuple britannique, la reine n’a pas de carte d’électeur non plus car elle ne peut pas voter. En tant que reine, elle se doit de garder un devoir de réserve et d’incarner l’unité du Royaume.

Un poète personnel

Amoureuse de la poésie et des vers, la reine a un poète officiel à la cour à son service. Nommée en 2009 pour 10 ans, Carol Ann Duffy est la première femme à occuper ce poste depuis trois siècles. Anecdote rigolote, la poétesse reçoit en rétribution pour ses services la somme de 5000£ par an ainsi qu’un tonneau de Sherry équivalent à 600 bouteilles. Cheers !
A consommer avec modération, bien entendu…

Le système scolaire britannique

Le système scolaire britannique attire depuis des centaines d’années des étudiants du monde entier à la recherche de l’excellence et de cette pédagogie unique. L’éducation britannique se distingue de ses voisins européens à bien des égards.

Tout d’abord, l’élève est responsabilisé très jeune, les professeurs vont mettre l’accent sur l’autonomie de celui-ci afin qu’il puisse avancer de son côté. Le corps enseignant est là pour accompagner l’enfant dans sa quête de connaissances et dans son parcours académique en prenant toujours en considération l’indépendance de l’élève. Pour faciliter et accélérer l’acquisition des connaissances, les classes comptent au maximum 15 élèves et non 25-30 comme en France.

Le système scolaire britannique

Dans le système éducatif britannique, tout est fait pour valoriser l’enfant au maximum et le féliciter pendant sa scolarité comme lorsque il réussit un examen ou qu’il remporte un prix. Cette approche pédagogique a pour objectif de donner confiance aux étudiants afin qu’ils exploitent pleinement leur potentiel.

Dans nos boarding schools partenaires, les élèves sont hébergés dans des houses typiquement britanniques. On retrouve ce système de maisons dans l’univers d’Harry Potter comme avec Gryffondor. Les houses sont très importante dans la vie de l’école et donne à chaque élève un réel sentiment d’appartenance. En effet, les étudiants vont gagner des prix tout au long de l’année pour leur maison dans différentes catégories comme le sport, les mathématiques etc…Ils vont se dépasser pour faire la fierté de leur maison et s’accomplir dans cette tâche.

Des matières scolaires mais pas que

Dans le système scolaire britannique, les élèves étudient comme en France les matières classiques comme les mathématiques, l’anglais, l’histoire…mais aussi des disciplines moins académiques comme la cuisine, le bricolage, la peinture. Ces matières sont aussi importantes que l’enseignement classique et elles permettent aux étudiants de découvrir des nouvelles passions. Elles apportent un vrai plus dans la vie des élèves et sont une ouverture sur des secteurs alors inexplorés.

Le système scolaire britannique

L’uniforme pour tous

Afin d’avoir les élèves sur le même pied d’égalité, l’uniforme est de rigueur dans 95% des établissement britanniques. Plus qu’un simple costume, cet uniforme est très important pour les élèves car quand ils le portent, ils représentent l’école et les valeurs de celle-ci. Le port de l’uniforme est aussi un moyen de lutter contre les éventuels problèmes de discriminations, de violence et de vol que peut susciter parfois les marques vestimentaires.

Le système scolaire britannique

Le système des Years

La scolarité britannique commence à la « Prep Schools » que l’enfant peut intégrer dès l’âge de trois ans, elle dure jusqu’à 13 ans avec parfois des examens à la fin de l’année. L’élève intégrera par la suite la « Senior Schools » à partir de 14 ans.

Le premier examen important est le « GSCE » (General Certificate of Secondary Education) et se déroule à la fin de la Year 11, l’équivalent de la classe de seconde. La scolarité se clôture à la Year 13 par le « A-Levels » qui est l’examen final et l’équivalent du baccalauréat avant l’entrée à l’université.

Le système scolaire britannique

Comme en France l’année scolaire anglaise se divise en trois trimestres (terms) :

  • Term 1 : Septembre-décembre
  • Term 2 : Janvier-mars
  • Term 3 : Avril-juillet