L’importance d’une seconde langue

Apprendre une langue étrangère

La science au service de la langue

On se doutait que le fait d’être bilingue jeune donne une plus grande facilité à apprendre d’autres langues. C’est désormais confirmé par une étude scientifique de la prestigieuse université Georgetown de Washington.

Pour cette expérience, les chercheurs ont étudié deux groupes de personnes, d’un côté un groupe ayant grandi aux Etats-Unis depuis leur jeunesse avec des parents parlant mandarin. Ce groupe maitrise donc deux langes parfaitement, l’anglais et le chinois.

Le deuxième groupe était composé de personnes ne parlant que l’anglais. Pour cette opération, les deux classes devaient apprendre une langue fictive, le Brocanto2, inventée pour ce test par les chercheurs.

langue

Cette fausse langue avait la particularité de n’avoir aucune structure avec les deux langues afin d’avoir un niveau d’apprentissage équivalent entre les différents participants.

Cette expérience linguistique a duré une semaine mais dès le premier jour les scientifiques ont distingué des différences notables entre les deux groupes. Ces distinctions sont apparues en étudiant l’activité cérébrale des volontaires par électroencéphalogramme.

De l’avance et du retard

Le premier jour de l’étude, les ondes cérébrales des participants bilingues ont générées des ondes appelées P600 associées normalement à la langue maternelle. Le groupe monolingue n’a généré ces ondes que le dernier jour de l’expérience soit avec 6 jours de retard par rapport aux personnes bilingues.

Apprendre l'anglais

Pour l’initiateur de ce projet Michael T. Ullman, professeur de neuroscience à Georgetown. C’est une confirmation que les personnes maitrisant jeune deux langues ont une plus grande facilité d’apprentissage linguistiques par la suite.

L’apprentissage d’une seconde langue dans sa jeunesse est donc un vrai atout pour progresser et apprendre rapidement plus tard une troisième langue, le début du polyglottisme ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.